Le travail de milieu
L’adolescence est une période difficile. En effet, certains jeunes ressentent parfois un sentiment d’isolement, d’incompréhension ou vivent des difficultés familiales, scolaires ou auprès de leur groupe d’appartenance. Des adolescents cherchent refuge dans la consommation, la violence, les conduites à risques ou, tout simplement, dans le silence.Le travail de milieu est là pour prêter une oreille attentive et bâtir une relation significative basée sur la confiance, la tolérance et le respect mutuel.


Yves Gendreau, travailleur de milieu

Que ce soit pour informer les jeunes à propos de leurs droits, les sensibiliser face à une problématique, répondre à leurs préoccupations ou tout simplement pour les encourager à prendre leur place et à se réaliser dans le développement de divers projets, le travail de milieu tient une place marquante auprès des adolescents.
De plus, la relation entre le travailleur de milieu et les gens de la communauté permet de faire le lien entre les jeunes et leur environnement. Il est ainsi possible d’aider les jeunes dans leur recherche d’emplois tout autant que de trouver un groupe de bénévoles pour s’occuper de l’animation lors d’une fête organisée par des marchands. L’un des objectifs du travail de milieu est de faciliter une réconciliation entre les jeunes et leur milieu de vie et, ainsi, favoriser, par une approche directe et adaptée, le lien entre eux et les ressources déjà

existantes dans le milieu. Ces ressources sont d'ordre et de natures diverses; familiales, institutionnelles, communautaires, culturelles, sportives et économiques. Elles permettent de contrer l'isolement des jeunes en favorisant leur intégration sociale.

Enfin, le travail de milieu favorise la réalisation de projets divers tout en renforçant le déve-loppement de l’autonomie, la création de relations positives, l’amélioration de l’estime de soi, l’expression personnelle en rassemblant plusieurs jeunes autour d’un projet stimulant servant de prétexte à l’échange et à la création de liens.

En conclusion, le travail de milieu rayonne dans son environnement par divers moyens: création de comité de jeunes pour l’organisation du skateFest,

 
activités d’autofinancement pour l’achat de nouveaux modules pour le Skate Park, collabo-
ration avec Centraide, aménagement d’une piste de BMX, animation à la fête des marchands, etc.

En terme d’interventions, le travail de milieu offre présence, support, écoute, accompagnement, référence, distribution de matériel préventif et sensibilisation à des problématiques ciblées par divers moyens tels que des conférences et des ateliers. Bref, le travail de milieu est une ressource positive pour les jeunes !